Actualités

Prendre un RDV
Ces notes d’actualité ont été réalisées sur la base de la jurisprudence existante et des textes législatifs et règlementaires en vigueur au moment de leur mise en ligne. Elles ne constituent nullement un conseil personnalisé et n’ont pas pour vocation à se substituer à une consultation individualisée. A ce titre elles ne sauraient, en aucun cas, entrainer la responsabilité du cabinet.


Piratage informatique

Lundi 30 Mars 2020

Les pirates informatiques utilisent un certain nombre de méthodes malveillantes pour accéder aux données personnelles de leurs victimes. En voici quelques exemples.

Le phishing est une méthode consistant à récupérer les identifiants et mots de passe bancaires ou autre à l'aide de faux sites internet qui sont des copies conformes de sites originaux. Pour se prémunir de ces tentatives, il convient de vérifier l'authenticité du site, et de ne pas ouvrir un lien provenant d'un courriel douteux.

Les pirates informatiques utilisent également le rançongiciel qui est un programme ayant pour but de prendre en otage les données en les chiffrant, ainsi, la victime devra payer le pirate pour obtenir la clé de déchiffrement. Pour se protéger, il faut sauvegarder régulièrement ses données et ne pas ouvrir des liens ou fichiers qui semblent douteux.

Le vol de mot de passe est également très utilisé, cela peut consister en l'utilisation de logiciels testant un maximum de combinaisons jusqu'à trouver la bonne, ou encore en utilisant les informations provenant des réseaux sociaux de la victime. Il faut donc avoir des mots de passe complexes (majuscules, minuscules, chiffres, lettres, caractères spéciaux…) et ne pas utiliser le même mot de passe pour tous les accès.

Des logiciels malveillants peuvent également être cachés dans des téléchargements gratuits, il faut alors privilégier le téléchargement via des plateformes fiables ou officielles.

Les pirates peuvent obtenir des données personnelles via de faux réseaux wifi dont l'accès est libre. Il ne faut surtout pas effectuer des achats en ligne, au risque de se voir voler ses identifiants de connexion ou ses données bancaires, ni télécharger les mises à jour proposées car elles peuvent contenir des logiciels malveillants.

Enfin, il ne faut surtout pas connecter une clé USB inconnue à votre ordinateur, celle-ci pourrait contenir des logiciels malveillants.