Actualités

Prendre un RDV
Ces notes d’actualité ont été réalisées sur la base de la jurisprudence existante et des textes législatifs et règlementaires en vigueur au moment de leur mise en ligne. Elles ne constituent nullement un conseil personnalisé et n’ont pas pour vocation à se substituer à une consultation individualisée. A ce titre elles ne sauraient, en aucun cas, entrainer la responsabilité du cabinet.


Une salariée peut-elle être licenciée pour des propos publiés sur son compte Facebook par des tiers dénigrant son employeur ?

Mardi 9 Février 2021

Sur le compte Facebook d'une salariée, un employeur découvre des commentaires malveillants visant l'entreprise. Il prononce dès lors à son encontre un licenciement pour faute grave, fondée sur le dénigrement dont il s'estime victime.

Or, ces commentaires ont été rédigés par des tiers et la salariée n'a aucunement formulé d'elle-même de tels propos, injurieux ou dénigrants pour l'entreprise.

Les juges considèrent donc le licenciement sans cause réelle et sérieuse, le seul fait de permettre la diffusion sur son compte Facebook de tels commentaires, rédigés par des tiers, ne pouvant constituer une faute grave justifiant un licenciement (Cass. Soc. 30 septembre 2020).